Inventaire lexicographique du français calédonien

par Christine Pauleau



Introduction | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Pour citer ce travail :
PAULEAU, C., Inventaire et observatoire lexicographiques du français calédonien (Nouvelle-Calédonie), bilan sociolinguistique sur le géolecte francocalédonien, Paris, site du laboratoire Modèles Dynamiques Corpus (MoDyCo), UMR 7114 du CNRS/ Université Paris Nanterre, depuis 2022, https://ressources.modyco.fr/dicocaledonien/

Cette oeuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International. CC BY-NC-ND 4.0

La recherche pour @lettre ^j* a trouvé 23 résultats

Lexique général (gros caractères) - Lexique flore/faune (petits caractères, termes rares en gris)

Entrées et sous-entrées
Items and subitems
880 ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: J :::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: :

869 JACINTHE D'EAU :

n.f. Peu cour. (Eichhornia crassipes (Mart.)). Plante aux fleurs blanches à multiplication rapide, "flottant à la surface de l'eau grâce aux pétioles renflés de ses feuilles". (Godard, 1978 : 187), les fleurs blanches sont ornées d'une touche bleu-mauve (elle même illuminée de jaune). Encycl. : Plante utilisée pour garnir les bassins mais qui pousse naturellement sur les étendues d'eau qu'elle envahit très vite . / Famille des Pontederiacées. Les fleurs bleues ne sont pas légion sur le Territoire* (…) On connaît bien-sûr (…) la jacinthe d'eau (…). Journal Les Nouvelles, 15/06/1990 (rubrique "Notre nature").

869 JACQUE :

n.m. T.cour. Fruit de l'arbre appelé jacquier* (V. article ci-après) : fruit comestible, de la taille d'une pastèque et de couleur vert clair, il présente des compartiments où les graines sont entourées d'une chair jaune farineuse à odeur très forte. Poulet au jacque (…) choisissez un très jeune jacque (…). Recettes Masachs, 1980 : 37. Salade de fruit (…) des mélanges extraordinaires (…) papayes*, bananes* (…), pommes-roses*, des pommes* canaques*, (…) jacques (faut aimer ça, le jacque), (…) longanes (…). Recettes Moglia, 2004 : 99.    V. également Pauleau, BDLP, 2006-2013.

870 JACQUIER :

n.m. T.cour. (Artocarpus heterophylla Lam.). Arbre donnant d'énormes fruits comestibles (V. JACQUE). Encycl. : Famille des Moracées. Possède des propriétés médicinales (Rageau, 1973 : 30). Le jacquier, c'est l'arbre qui fait des fruit qui sentent mauvais là... Oral d'enquête, 1990.    V. également Pauleau, BDLP, 2006-2013.

871 JAH :

n.m. Peu cour. Ethnolectal kanak*. Vieilli? Chanvre. V. PAKALOLO. Encycl. : Par référence à la culture jamaïcaine. Fumer du jah. Oral d'enquête, 1990.    V. également Pauleau, BDLP, 2006-2013.

872 JAMAIS FINI CASSÉ :

loc. adj. Cour. Fam. Plaisant. Très solide, inusable, incassable; éternel. Encycl. : Expression emblématique du parler populaire indonésien en Nouvelle-Calédonie, depuis au moins les années 1970.  Dans ce pays toujours aussi divisé, où la mer est jamais* fini casser [sic] [‘où la mer est éternelle’]. Chanson publiée par Sailofa sur YouTube, 2012 -Jamais* fini casser : titre de la chanson. SUN RAY Nouvelle Calédonie " Jamais fini Cassé " (...) Fabriquant (...) de chauffe-eau solaires. Publicité, www.findglocal.com/NC, postérieur à 2016, consultation 2022. Dynamique : Emploi stable (Pauleau, enquêtes linguistiques, 2005-2022).   V. également Pauleau, BDLP, 2006-2013.

872 JAMELON :

n.m. T.cour. Fruit de l'arbre appelé jamelonier* (V. article ci-après). (…) les femmes [des petits colons de brousse*], provinciales hospitalières aux doigts tâchés de jamelons, fruits d'encre dont elles tiraient une succulente gelée. Roman Sénès, 1987 : 319. Dérivé : Jamelonier*.    V. également Pauleau, BDLP, 2006-2013.

873 JAMELONIER :

n.m. T.cour. (Syzygium lateriflorum Brongn. & gris). Arbre au feuillage épais et aux petits fruits foncés comestibles (jamelons*) dont la chair violette tâche les doigts. Encycl. : Arbre introduit de la famille des Myrtacées. (…) des charrettes de maraîchers abandonnées sous les jameloniers. Roman Sénès, 1987 : 220. (…) les jamelonniers (…) n'étaient pas trop chargés [en fruits]. Journal L'Ecrit des chasseurs, 04/2006. Le jardin ensemble. Les marcottes de jameloniers. Bordures. Pétales. Théâtre, Duchesne, 2014. Variante graphique : Jamelonnier.    V. également Pauleau, BDLP, 2006-2013.

873 JAMEROSAT :

n.m. Rare. (Syzygium jambos (L.) Alson). V. POMME-ROSE. (…) au beau milieu d'un jardin de jamerosats. Roman Sénès, 1987 : 91.

874 JAUNET :

n.m. Cour. (Lutjanus boutton Lacepede/ Lutjanus vittus Quoy & Gaimard). Poissons très recherchés par les pêcheurs à la ligne : L.boutton est jaune à raies bleues et L.vittus "porte une large tâche jaune sur le dessous du pédoncule caudal" (Observatoire, 1988 : 122). Les premiers peuvent former des bancs de plusieurs milliers. Encycl.: Famille des Lutjanidés. [Prix du marché :] Jaunet 950F[CFP]/kg.. Journal Les Nouvelles, 05/2005. (…) poissons récifo-lagonaires vendus en filets : (…) jaunets 11% (…). Document du gouvernement de Nouvelle-Calédonie : dam.gouv.nc, 2020. Dynamique : Emploi stable (Pauleau, enquête linguistique, 2022).

876 JAVANAIS,-E :

n. et adj. T.cour.  1. Par extension. Indonésien, -ne. V. CACANE (I. 1.). (…) dans le ciel d'élégants cerfs-volants (…) finement décorés par les javanais [sic.], orfèvres dans la découpure des papiers. H. Daly [s.d.] dans Manuel Lectures, 1978 : 209. (…) Assis sur ses talons comme un vieux Javanais (…). Roman Jacques, 2002 : 7. Il cite comme exemple [du caractère multiculturel de la vie en Nouvelle-Calédonie] son mariage prochain avec une jeune femme d'origine tahitienne, son témoin de Lifou, ses amis, javanais... Journal Tazar*, 09/2005. « Dans notre fête des ignames*, je vois parfois des Européens*, des Javanais, des Wallisiens* et même des métropolitains.  (…) ils ont une intimité avec un clan* (…). Ils ne sont pas kanak* mais on pourrait dire qu’ils sont de culture kanak* (…) c’est à valoriser parce que c’est aussi comme cela que notre pays se construit. » Essai Mokaddem, 2018 : 19. (…) son grand-père (…) s’est marié à la fille d’un Javanais et d’une femme kanak* (…). Entretien Barbançon, 2022 : 111. Dynamique : Emploi stable (Pauleau, enquêtes linguistiques, 2005-2023).  2. Criard.  V. CACANE (II. 1.). Tu vas peindre ta maison en jaune et rouge ? ça fait javanais! Collocation fréquente : Ça fait javanais.

V. également Pauleau, BDLP, 2006-2013.

877

FAIRE SON JAVANAIS* :

loc. verbale. A.cour. Essayer de se faire valoir... V. CACANE. FAIRE SON CACANE. Arrête de faire ton Javanais! Tout le monde nous regarde!    V. également Pauleau, BDLP, 2006-2013.

 

875 JAWÉ :

n.m. A.cour. Ethnolectal kanak* ou spéc. (employé soit par les Kanak* soit en contexte spéc.). Domaine : Linguistique. Langue kanak* de la région de Colnett, Tchambouene -côte est de la Grande-Terre*-, Ouayaguette, Pangou -dans l'intérieur (Haudricourt, 1979 : 17), et de la région de "Pouébo : Yambé – Diahoué et Hienghène : Ouayaguette Wahaat- Voh" (Site de l'Académie des Langues Kanak* -ALK- consultation 11/2022). Nos langues dansent la danse de la terre... (…) Nyâlayu*, Jawé, Soufflez le vent du grand* nord (…). W.Welepane, 1993 dans Anthologie, 1994 : 249. Selon le dernier recensement de l'ISEE en 2009, le jawe comprenait 990 locuteurs de plus de 14 ans. Site de l'Académie des Langues Kanak* (ALK), ibid. Encycl.  : Toutes les langues kanak* sont des langues à tradition orale. Voir à l'article KUMAK les caractéristiques des langues kanak* du nord dont le jawe fait partie. Variante graphique : Jawe. Norme phonétique : [ndjawe] -en alphabet latin, approximativement : "ndiaoué". Dynamique : Emploi stable (Pauleau, enquêtes linguistiques, 2005-2022).

881 JEAN-LE-MARCHEUR :

V. BOUTEILLE* DE JEAN-LE-MARCHEUR.  

878 JEULIN :

1. n.propre. A.cour. Personnage des récits calédoniens* (de tradition orale), ce personnage se caractérise par sa mythomanie. V. ETRE FAMILLE AVEC JEULIN. Encycl. : Il s'agit d'un véritable nom propre. [Mots croisés :] Chimère de Jeulin [définition] : Utopie [solution]. Journal Tazar*, 09/2005. (…) on s’est aperçu que c’était une très grosse porcelaine, l’hameçon s’était coincé dans sa carapace (…). Attraper comme cela en pleine nuit une porcelaine c’est extraordinaire. C’est presque du Jeulin. Entretien Barbançon, 2022 : 100.  2. n.m. A.cour. Fam. Menteur. C'est un jeulin [=C'est un menteur].

Dynamique : Emploi stable (Pauleau, enquête linguistique, 2005-2022).

878 JEUNESSE OUVRIÈRE CHRÉTIENNE :

n.pr. Peu cour. Association. Encycl. : L’association n’est pas du tout spécifiquement calédonienne* mais son nom est assez redondant dans le discours historique à propos de la naissance de la revendication indépendantiste kanak*. Dans ce comité [Comité* de coordination pour l’indépendance kanak*, le CCIK*] il y a (…) l’Union* multiraciale Les Foulards* rouges, le Groupe* 1878, et aussi la JOC* [Jeunesse Ouvrière Chrétienne] composée d’une majorité de Kanak*] et uniquement les élus de l’UC, Pidjot, Ayawa, etc. Entretien Hébert, site Mouvements, 2017.  1975 : (…) à la Conception, tribu kanak* proche de Nouméa, des représentants de l’UC*, de l’UM* (Union multiraciale), de la JOC* (Jeunesse ouvrière catholique [sic]), du groupe* 1878, avec les Foulards* rouges se prononcent pour l‘indépendance kanak*. Le concept d’indépendance kanak* est rendu officiel dans l’espace public. Essai Mokaddem, 2018 : 71. Variante siglée : JOC*.

 

879 JINE :

Ci-dessus : Post humoristique de Kingtäz sur Facebook, 2022. Crédit : Kingtäz.

 

structure phrastique. A.cour. Fam. ou sociolectal (pop.). "J'ai envie de" (jine partir  : "j'ai envie de partir"). Quand on me fait cette vanne jine faire kungfufighting (...) #c'estfin*drole. Post Facebook, page Kingtäz, 2022. Quand tu passes devant les douaniers à Tontouta [aéroport] : Me fouillez pas svp, jine sortir vite. Post humoristique Facebook, 2022. Norme phonétique : [ʒin] (en alphabet latin : " jin' ")./ Attesté aussi hors réseaux sociaux (Pauleau, enquêtes linguistiques, 2022). Dynamique : Emploi récent en 2022 (Ibid.)

 

880 JOC :

V. JEUNESSE* OUVRIÈRE CHRÉTIENNE. Dans ce comité [Comité* de coordination pour l’indépendance kanak*, le CCIK*] il y a (…) l’Union* multiraciale Les Foulards* rouges, le Groupe* 1878, et aussi la JOC [Jeunesse* Ouvrière Chrétienne] composée d’une majorité de Kanak*] et uniquement les élus de l’UC, Pidjot, Ayawa, etc. Entretien Hébert, site Mouvements, 2017.  1975 : (…) à la Conception, tribu kanak* proche de Nouméa, des représentants de l’UC*, de l’UM* (Union multiraciale), de la JOC (Jeunesse* ouvrière catholique), du groupe* 1878, avec les Foulards* rouges se prononcent pour l‘indépendance kanak*. Le concept d’indépendance kanak* est rendu officiel dans l’espace public. Essai Mokaddem, 2018 : 71.

880 JONC :

n.m. Cour. Nom donné à diverses plantes1. (Typhacées –Typha augustifolia L.). Plantes de la famille des Typhacées, qui poussent en abondance dans les marais, ou dans les fossés, dont les feuilles servent à la confection de nattes, paniers, abris...etc. et spécialement : Typha augustifolia L. Répertorié par Rageau, 1973 : 17.  2. (Cypéracées –Cyperus spp.). Plantes de la famille des Cypéracées, poussant dans l'eau. Répertorié par Rageau, 1973, 134 .  3. (Graminées). Plante de la famille des Graminées. V. ROSEAU.

(…) quand les chevaux se couchent à l'ombre des palissades et les chiens dans le jonc. Roman Sénès, 1987 : 14.

Composés : V. ci-après.

Norme : Le mot peut désigner aussi Juncus spp. comme en français hexagonal.

880

JONC* NOIR :

n.m. Peu cour. (Cypéracées -Cyperus sp.). Plante (variété de jonc* : V. JONC (2.)), souvent cultivée comme ornementale. Répertorié par Observatoire, 1990 : 176. Syn. (cour.) : Jonc*.

880

JONC* PLAT :

n.m. Peu cour. (Typhacées -Typha sp.). Plante (variété de jonc* : V. JONC (1.)), aux feuilles plates, utilisée pour les toitures. Répertorié par Observatoire, 1990 : 100. Syn. (cour.) : Jonc*.

 

880 JUPONS COURTS :

n.m.pl. Peu cour. (Clerodendron thomsonae Balf.f.). Liane grimpante dont les fleurs peuvent rappeler des jambes habillées d'un jupon : elles sont formées "d'un calice blanc renflé, prolongé d'une corolle rouge vif, d'où émergent de longues étamines" (Godard, 1978 : 222). Encycl. : Famille des Verbénacées. / Terme apparu probablement dès le XIXe siècle (Hollyman, 1971 : 917-923). Répertorié par Godard, 1978 : 222. Syn. (rares) : Coeur* brisé. Coeur* sanglant. (Ibid.).

881 Jzz :

MoDyCo

MoDyCo


Université Paris Nanterre
Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS
- MODYCO UMR 7114

MoDyCo

MoDyCo


Université Paris Nanterre
Atanas Tchobanov Ingénieur de recherche CNRS
- MODYCO UMR 7114